LE MAKILA BASQUE (MAKHILA)

COMMANDEZ VOTRE MAKILA

Le Makila Basque (Makhila) est le batôn traditionnel des Basque. Utilisé soit comme compagnon de voyage ou symbole d’autorité et de respect.

Le Makila c’est un bâton élégant, entiérement réalisé à la main et dont le système de fabrication se maintient depuis des siècles.

Les reliefs du bois proviennent des incisionsréaliséesaunéfliersauvagedans les bois.De cette façon la séve ascendante qui circule dans la branche de l’arbre, esquive les entailles et forme peu à peu les dessinsquisontcaracteristiques de la makila. Coupée en hiver, la branche est dépouillée de son écorce au four, puis elle est teinte à la chaux vive et elle est redressée à chaud. Le bàton une fois prêt est recouvert dans sa partie inférieure d’une virole en laiton, maillechort ou argent, soigneusement ciselée à la mainavec des motifsbasques. La partie supérieure est couronnée d’une poignée en corne, fixée à l’aide d’un tube recouvert de cuir tressé. Pour la makila dite d’Honneur, la poignée est entièrement en argent ou en maillechort. La coutume est d’offrir une makila à toute personne à laquelle on desire render hommage. Comme marque de respect personnel ou proffessionel, un cadeau approprié pour un depart á la retraite, cadeau d’entreprise, marriage, anniversaire etc … en bref tout évènement digne d’un tel present.

La makila est un produit populaire, qui est également tombée dans les mains d’illustres comme des rois, papes, politiciens, sportifs, artistes etc. et l’une des plus significative, celle de nos “Lehendakariak” (Presidents Basque) faite par l’artisan Alberdi.

Le Makila Basque (Makhila) est le batôn traditionnel des Basque. Utilisé soit comme compagnon de voyage ou symbole d’autorité et de respect.

Le Makila c’est un bâton élégant, entiérement réalisé à la main et dont le système de fabrication se maintient depuis des siècles.

Les reliefs du bois proviennent des incisionsréaliséesaunéfliersauvagedans les bois.De cette façon la séve ascendante qui circule dans la branche de l’arbre, esquive les entailles et forme peu à peu les dessinsquisontcaracteristiques de la makila. Coupée en hiver, la branche est dépouillée de son écorce au four, puis elle est teinte à la chaux vive et elle est redressée à chaud. Le bàton une fois prêt est recouvert dans sa partie inférieure d’une virole en laiton, maillechort ou argent, soigneusement ciselée à la mainavec des motifsbasques. La partie supérieure est couronnée d’une poignée en corne, fixée à l’aide d’un tube recouvert de cuir tressé. Pour la makila dite d’Honneur, la poignée est entièrement en argent ou en maillechort. La coutume est d’offrir une makila à toute personne à laquelle on desire render hommage. Comme marque de respect personnel ou proffessionel, un cadeau approprié pour un depart á la retraite, cadeau d’entreprise, marriage, anniversaire etc … en bref tout évènement digne d’un tel present.

La makila est un produit populaire, qui est également tombée dans les mains d’illustres comme des rois, papes, politiciens, sportifs, artistes etc. et l’une des plus significative, celle de nos “Lehendakariak” (Presidents Basque) faite par l’artisan Alberdi.

Parts qui composent le makila (makhila)

Le pommeau.

Le pommeau de le makila (makhila ou makila basque), fabriquée de corne de buffalo. Anciènement on utilisait de la corne de bœuf.

Haut virole.

Une virole détient la poignée en cuir, tout en appuyant sur la pommeau de la makila (makhila ou makila basque). C’est dans cette virole où ils ont enregistrées les devises au goût de chaque client ou bénéficiaire.

Poignée.

La poignée est un tube recouvert de peau de chevreau. Après avoir fait plusieurs lanières avec le cuir, l’artisan les tresse pour couvrir le tube. Toutefois, le de le makila (makhila ou makila basque) d’honneur a la poignée entièrement d´argent ou d’alpaga.

La pointe (pointe forgée).

La pointe (pointe forgée) caché sous la poignée, généralement est faite d´acier inoxydable.

Virole.

Au bas de le makila (makhila ou makila basque) est généralement mis une autre virole. Dans laquelle l’artisan enregistre des symboles typiques basques.

Le bois de néflier.

Le bois de néflier est habituellement ornée de formes spéciaux. Le néflier est le seul arbre qui guérit les blessures qu’il avait déjà fait l’artisan, décore sa peau créant reliefs originaux.

Bout.

Le bout de le makila (makhila ou makila basque) qui touche le sol est généralement en acier.

Les phrases sur la virole supérieure.

En el casquillo superior de la makila se reserva un espacio para que cada cliente encargue grabar al artesano la frase que quiera, suelen ser dedicatorias cortas mediante palabras con gran significado. Algunas se han convertido ya en típicas y otras destacan por su originalidad. Éstas son algunas de las frases que se pueden leer en las makilas:

Hitza hitz

– Le parole est la parole.

Hitzemana zor

– Une promesse est une dette.

Ihes etsaiak

– Fuir les ennemis.

Nerekin beti zuzen

– Avec moi toujours droit

Nere bideko laguna

– Mon compagnon de route.

Nerekin inoren beldur

– Avec moi, peur de personne.

Nere laguna eta laguntza

– Mon ami et aide.